CLAUDEL NOUBISSIE : « NOUS SOMMES DANS UN COMA PROFOND SUR LE PLAN ECONOMIQUE »
Un partage = Un encouragement :

Abrité dans un quartier de la ville de Yaoundé, une sorte d’académie pour les startups existe depuis environ deux (02) ans. La-bas, les animateurs se battent à insuffler l’esprit entrepreneurial et inculquer les savoir-faire élémentaires de la création puis de la gestion d’une StartUp à la jeunesse Camerounaise et Africaine. Figurez-vous que le promoteur est un Docteur en Médecine. C’est vrai qu’il n’est pas commun de voir un médecin de formation se transformer en entrepreneur en série à la tête de plusieurs startups. C’est pourtant le cas du Dr. Claudel NOUBISSIE, le Camerounais qui a créé ces dernières années : SOS Médecins Cameroun, Global Archive et surtout : la StartUp Academy.

L’histoire derrière la création de la StartUp Academy

Claudel : Nous sommes le 02 février 2016 lorsque je décide de mettre sur pieds ce projet AUDACIEUX. Je décide de l’appeler « StartUp Academy ».

Pourquoi StartUp ?

Parce que dans un environnement socio-économique comme celui du Cameroun, avec une démographie fortement dominée par les jeunes, un chômage galopant et un accès au financement presqu’impossible dans les institutions bancaires classiques sans une garantie consistante, le jeune qui souhaite entreprendre a une passerelle : celle de mettre sur pied une StartUp, puisqu’elle ne demande pas beaucoup de moyens au départ.

La différence fondamentale entre une entreprise et une StartUp étant que, l’entreprise est organisée pour exécuter et optimiser un Business Model (modèle économique) qui fonctionne déjà, alors qu’une StartUp est organisée pour en trouver un… Ce qui rend la démarche plus simple et moins coûteuse.

Un bilan positif ou négatif ?

Claudel : Voici le bilan de StartUp Academy en quelques chiffres depuis sa création :

☑ 2 sièges physiques à ce jour : Yaoundé et Douala ;

☑ 4 salariés permanents ;

☑ Plus de 400 membres ;

☑ 496 conférences organisées avec au total 6.834 participants ;

☑ Formation de 2461 jeunes dans les domaines comme l’agro-industrie, la cosmétique, l’informatique, la customisation, le Make Up,… via des ateliers afin d’aider au développement de petites activités génératrices de revenus ;

☑ 75 startups et entreprises, c’est le nombre de structures mise sur pied par les participants à nos formations, employant à ce jour 61 personnes directes et 123 indirectes ;

☑ Une chaîne de vidéos YouTube avec plus de 100 vidéos de formation ;

☑ Une cellule d’intelligence économique ;

☑ 46 000 abonnés Facebook et 4 millions de vues de vidéos (toutes plateformes confondues) ;

☑ Un laboratoire de fabrication et d’expérimentation ;

☑ 3 entreprises à capitaux StartUp Academy : StartUp Colors SAS (entreprise de fabrication et distribution de craie scolaire made in Cameroun), StartUp Cosmetic SAS (entreprise de fabrication et distribution de produits cosmétiques made in Cameroun) et StartUp Motors (entreprise de fabrication de véhicules).

Nous comptons toujours implémenter nos sièges physiques dans les 10 régions du Cameroun, ceci dans les cinq prochaines années, bien que nous jouissions déjà d’une audience qui traverse les frontières.

Le vrai Claudel Noubissie

Claudel : Je suis un médecin de formation à la base, en plus de ma casquette d’entrepreneur. Mon rêve est de voir l’Afrique prendre le devant de la scène, notamment sur le plan économique, en y apportant ma contribution.
Une partie de moi que le grand public ignore c’est que je suis aussi rappeur, avec 103 chansons à ce jour. J’écris un texte tous les jours, c’est comme une drogue ! Pour moi, l’écriture est une thérapie, raison pour laquelle, je m’apprête à publier mon sixième livre en décembre 2019.

#JaiVenduMonLit

Claudel : Comme il l’indique clairement, « J’ai Vendu Mon Lit » veut tout simplement dire que j’ai cessé de dormir et de m’apitoyer sur mon sort. Lorsque je parle de sommeil ici, il s’agit bien évidemment du sommeil intellectuel et non du sommeil physiologique, nécessaire et indispensable.

J’estime que nous sommes dans un coma profond sur le plan économique, social, culturel et même politique et pour sortir de ce coma, il faut tout simplement VENDRE SON LIT et mettre sur pied des initiatives qui doivent contribuer à l’éveil de notre MINDSET. En feuilletant mon autobiographie « 1 médecin atypique », vous allez entrer en immersion dans cet état d’esprit pour mieux comprendre cette philosophie de vie.

Innover sans diplôme

Claudel : Nous nous battons pour que la jeunesse prenne conscience mais surtout qu’elle s’active et pour se faire, nous avons pris la résolution de mettre à disposition de tout le monde des ateliers et formations pour acquérir les connaissances élémentaires dans la création et la gestion d’entreprise. D’où notre slogan, l’art d’innover sans diplôme ! Nous avons plusieurs types de formation : Talks, Messes entrepreneuriales, Brainstorming, etc.

Ce sont des formations durant lesquelles, les participants apprennent auprès d’entrepreneurs ayant déjà une certaine expérience.

Pour en bénéficier, il faut être membre de StartUp Academy. Les droits s’élèvent à 40.000 FCFA/12 mois. L’adhésion donne droit à plusieurs autres avantages comme l’accès à nos espaces de travail, la bibliothèque, l’accompagnement dans les projets, etc.

Nous avons d’autres formations plus professionnelles, permettant aux participants d’acquérir des compétences purement pratiques pour se lancer en entrepreneuriat ou en industrie. Quelques-unes de ces formations :

  • 1 mois pour devenir mon propre patron,
  • 6 semaines pour créer mon industrie cosmétique…

Rentable ou pas ?

Claudel : Notre objectif principal n’est pas focalisé sur la rentabilité mais sur la mise en œuvre d’un système économique plus solide et surtout indépendant basé sur l’équipe et le travail ensemble. Raison pour laquelle nous organisons de multiples formations gratuites pour créer ce réseau de personnes qui souhaitent travailler ensemble.
Par contre, nous avons des entreprises comme StartUp Colors, StartUp Cosmetics, etc. qui elles ont une orientation purement économique et permettent de soutenir l’activité.

24 heures à la Startup Academy

Claudel : En une journée chez nous, vous verriez des personnes folles ! Des jeunes qui travaillent sur des projets parfois hors du commun, mais surtout, vous verriez une harmonie entre des Africains qui n’ont qu’un seul objectif : contribuer, ENSEMBLE, au développement de l’Afrique.

Quel est le personnage de film ou de série que vous prendriez volontiers comme associé pour créer l’entreprise de vos rêves ?

Michael Scofield !

Rendez-vous dans 10 ans

Claudel : Ce qui se fera dans une dizaine d’années se construit aujourd’hui !
Puisque nous ne sommes pas des devins, dans une dizaine d’années, nous verrons les impacts de ce que nous construisons ensemble aujourd’hui, afin de permettre de redorer le blason de l’Afrique dans une dizaine d’années et même moins !

Un partage = Un encouragement :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *