22 QUESTIONS SUR LE DOUALA DIGITAL SHOW
Un partage = Un encouragement :

« Il y a deux ans, j’ai eu l’idée de cet événement. J’en ai parlé à un groupe d’amis, ils m’ont dit fonce. A Edith Brou, elle a dit je te suis. Mon collaborateur a fait une belle presentation du projet, Gabriel a designé le logo et il ne manquait plus que moi pour presser le bouton ».


Avec ces mots, Diane Audrey Ngako, la fondatrice de l’agence Omenkart, a raconté sur sa page Instagram la naissance du Douala Digital Show. Annoncé comme l’un des événements majeurs de la fin d’année autour du secteur numérique au Cameroun, le DDS fait l’objet dans cet article de 22 questions posées au comité d’organisation par notre rédacteur, Eric Oyono. Si vous voulez tout savoir sur ce « Spectacle digital », installez-vous confortablement !

  1. Vous avez créé un nouveau concept qui fédère la communauté digitale d’ici et d’ailleurs. C’est quoi, le Douala Digital Show selon votre conception ?
    Le Douala Digital Show est la marketplace pour rencontrer les acteurs clés de l’industrie des technologies et du numérique au Cameroun. L’évènement se tiendra du 06 au 07 décembre 2019. A travers notre contenu : conférences, keynotes, ateliers ou encore Learning expéditions, nous souhaitons que les participants vivent une expérience inoubliable.

2. Que faisiez-vous au moment précis ou l’idée de cet évènement vous est venue ?
L’idée est née il y a 2 ans à Douala dans nos bureaux lors d’une de nos réunions du lundi. L’agence a l’habitude d’assister sur le continent ou en Europe aux évènements de cet envergure. Il nous semblait important et logique d’en organiser sur la terre des lions indomptables.

3. Pour passer de l’idée à la réalisation, votre motivation vient d’ou ?
We don’t talk. We do.

4. Quels sont les objectifs du Douala Digital Show, concrètement ?
Le Douala Digital Show a pour objectif principal d’être un levier de développement du secteur du numérique au Cameroun. Pour y parvenir, nous entendons réunir les acteurs dudit secteur et de celui des contenus, de l’Afrique et du monde entier. Le but étant de développer une véritable plateforme de rencontres B2B qui fournira aux professionnels un contexte d’échanges pour mettre en lumière des perspectives de business.
Notre ambition est de générer du trafic et de faire de l’événement une référence au Cameroun et dans la sous-région, afin que davantage de personnes y participent et trouvent des opportunités de croissance dans leurs domaines respectifs.

5. Quelle est la principale cible de cette rencontre ?
Globalement, le Douala Digital Show s’adresse aux entreprises et aux différents acteurs du territoire national. Notre cœur de cible, ce sont les professionnels du secteur du numérique.

6. Pourquoi Douala et pas Yaounde, ou une autre ville ?
Omenkart est une agence camerounaise basée à Douala. Bien que notre champ d’actions nous emmène souvent dans plusieurs pays (Côte d’ivoire, Sénégal, Congo, Tchad, Niger, Gabon…), nous souhaitions nous focaliser sur le Cameroun afin déjà d’accompagner les champions locaux vers une transition numérique. Douala étant la capitale économique et le principal centre d’affaires du pays, c’est tout naturellement que nous avons choisi, cette ville pour cette première édition du Douala Digital Show.

7. Plus précisément, quel est le lieu retenu pour abriter le Douala Digital Show dans la capitale économique ?
Le Douala Digital Show se déroule sur deux jours. Une première journée dédiée aux talks et keynotes avec des panels riches, qui se déroulera à La Falaise Bonapriso.
La deuxième journée sera axée ateliers et en parallèle, nous proposerons des Learning Expéditions dans les 04 coins de Douala dans 03 Start-Ups. Les ateliers se dérouleront toute la journée chez Cowork Africa, un espace de Co-working de la ville.

>> Cliquez ici pour découvrir 10 espaces de co-working au Cameroun

8. Plusieurs acteurs de la scène digitale africaine ont été annoncés, vous nous les rappelez ?
Nous avons déjà la confirmation de 90% de nos invités. Nous pouvons citer : Rebecca Enonchong, CEO d’Appstech ; Sylvianne Moudeke, Directrice générale de YUP Cameroun ; Edith Brou, Fondatrice d’Africa Contents group ; Nelly Kambiwa, Marketing Cloud Account Executive chez Salesforce ; Serges Ntamack , Public policy and legal practitioner chez Microsoft ; Nadine Kouamouo, Chef de produit web TV5 Monde Afrique ; Frank William Nzouetom, Head of IT Advisory & IT Audit Mazars ; Paola Audrey Ndengue, CEO Pannelle and Co ; Ulrich Takam, Créateur de contenus ; Lionel Obam, Fondateur de LA Sunday à Abidjan ; Georges Mpoudi Ngole, CIO Camtel ; Philippe Nkouaya, CEO de Philjohn Technologies et Chedjou Kamdem, d’Histoires de CM… Pour ne citer que ceux-là.

9. Quels ont été les critères de sélection des speakers en question ?
Pour cet évènement, nous avons tenu à mettre l’accent sur la qualité des thèmes abordés aussi bien durant les Talks que pendant les ateliers. L’accent a également été mis sur la qualité des panélistes, des personnes qualifiées pour nous édifier sur les différents thèmes. Nous avons mis l’accent sur nos champions locaux, mais aussi sur ceux du continent africain.

10. Les participants et les speakers échangeront sur quels thèmes pour cette première édition ?
Cette année, nous parlerons d’intelligence artificielle, de Smart city, de fintech, de transformation digitale, de Data, d’accès à internet et régulation, mais également de création de contenus.

11. Quelle est l’importance de ces disciplines pour l’avenir du numérique au Cameroun et en Afrique ?
Le Cameroun connait un boom de la connectivité et des modes de consommation digitaux. Face à cette évolution, le Douala Digital Show naît pour rapprocher tous les acteurs en quête de transformation digitale ou encore en quête de nouvelles opportunités de rencontres. Nous voulons réunir toutes ces personnes-là, qui font partie des nombreux talents qui poussent le monde vers une quatrième révolution industrielle : celle d’un monde connecté.

12. Pour compléter, pouvez-vous nous renseigner sur la programmation et les différentes articulations qui meubleront ce show digital ?
Au programme de la première journée dédiée aux talks à la Falaise Bonapriso, nous avons 05 panels et 04 Keynotes :
Panel 1 : Génération Android : Quels enjeux pour l’administration Camerounaise ?
Keynote 1 : Accompagner les PME dans leur transformation numérique
Panel 2 : Smart cities : la révolution africaine ;
Keynote 2 : Accès à internet et régulation,
Panel 3 : Enjeux éthiques et sociaux de l’intelligence artificielle en Afrique ;
Keynote 3 : La communication digitale aujourd’hui : Cas du Cameroun (Insights et enjeux),
Panel 4 : Dynamiser l’innovation via les fintechs et les startups ;
Keynote 4 : Big Data : une nouvelle mine d’or
Panel 5 : The Power of storytelling – changer le récit sur le continent par le numérique

>> 09 raisons de participer au True Music Challenge et gagner 1 500 000 FCFA

En ce qui concerne la deuxième la journée chez CoWork Africa , il y aura 04 ateliers sur les thèmes suivants :
Atelier 1 : Les clés pour monétiser sa présence sur les réseaux sociaux par Amélie Ebongué
Atelier 2 : Atelier création de contenu par Nadine Kouamouo et Paola Audrey Ndengue
Atelier 3 : Comment accélérer sa Transformation digitale ? par Nelly Kambiwa
Atelier 4 : Comment mesurer l’impact d’une campagne digitale aujourd’hui ? par Jean Pierre BOEP

13. Quel sera le clou du spectacle d’après vous ?
La partie NETWORKING est selon nous le point important de cette édition du Douala Digital Show.

YOUR NETWORK IS YOUR NET WORTH !

14. 50 000 FCFA, c’est le prix du billet d’accès à un volet du Douala Digital Show. Qu’est ce qui est contenu à l’intérieur ?
Les 50 000 XAF correspondent au pass pour la première journée du DDS. Ce pass permet d’assister aux 05 panels et 04 keynotes, ainsi qu’au cocktail de clôture et de networking.

15. Que répondez-vous aux commentaires sur cherté du Pass ?
Nous avons mis sur pieds une opération early birds, pour permettre à toute personne qui prendra son pass entre le 11 et le 20 novembre de bénéficier de 40% de remise sur le prix du pass de notre première journée. Par ailleurs nous avons différentes offres que nous mettons à disposition du public et nous invitons celui-ci à faire un tour sur notre site internet et à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour mieux en profiter.

>> Cliquez ici pour accéder au site web du Douala Digital Show

16. Cette édition sera l’unique ?
Il s’agit de la première édition, nous aspirons à en faire un rendez-vous annuel.

17. Les évènements de ce type, autour du digital, prolifèrent. Il y a d’ailleurs le SumTech Africa ce 21 Novembre. Quelle est la valeur ajoutée du votre ?
Au-delà de la qualité des intervenants, le Douala Digital Show mise sur une bonne atmosphère de collaboration et de travail afin de favoriser l’apprentissage et le networking.

18. A l’heure actuelle, quelle est votre analyse de l’état du secteur numérique au Cameroun ?
Aujourd’hui encore, de nombreux camerounais n’ont pas accès à Internet. Afin de soutenir la croissance du secteur numérique, le gouvernement doit étendre la fibre optique sur tout le territoire. Qu’il s’agisse de solutions FTTH (domestique) ou FTTO (commerciales). Selon le Directeur Général de l’ART (Agence de Régulation des Télécommunications), il nous faudra construire plus de 10.000 km de fibre optique à court terme, pour garantir une couverture convenable du pays. Ceci demande donc des investissements importants.

19. Qui est Omenkart, l’organisateur ?
Omenkart est une agence de communication créative spécialisée dans le digital, la création et la production de contenus & concepts de communication innovants, la direction artistique et le branding. Nous sommes une entreprise à taille humaine (8 salariés). La volonté de l’agence est de produire des projets créatifs singuliers, esthétiques et adaptés aux problématiques de ses clients.

20. Comment se passe l’achat de tickets ? Ou alors comment doivent procéder les intéressé.e.s qui veulent des renseignements complémentaires ?
Pour réserver sa place, c’est simple ; il suffit de contacter le 6 70 66 79 60 et notre équipe se chargera de vous guider pour le reste de la procédure. Les paiements se font via Orange Money et Momo.

21. Sur la question du nerf de la guerre pour finir, le Douala Digital Show réussit le pari de s’autofinancer dès sa première édition ? S’organise à perte par choix ? Ou alors le sponsoring est utilisé et d’éventuels sponsors sont les bienvenus ?
Pour cette édition, nous avons la chance d’être accompagnés par des structures comme TV5 monde, Cible RH, la SCB Cameroun et la CCA Bank. Nous avons également tissé des partenariats avec Facebook, Easy Group et Air Cote d’ivoire.

22. Vous souhaitez ajouter un mot pour la fin ?
Nous invitons le grand public à nous accompagner tout au long de ce projet en prenant leurs places pour la première journée ou le pack pour les deux jours. Merci !

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
Un partage = Un encouragement :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *